Tous les articles par Team Formation Toulon

La VAE

Reconnue par le Code du travail, la validation des acquis de l’expérience (VAE) permet de faire reconnaître son expérience notamment professionnelle ou liée à l’exercice de responsabilités syndicales, afin d’obtenir un diplôme, un titre ou un certificat de qualification professionnelle.

Diplômes, titres et certificats sont ainsi accessibles grâce à l’expérience (et non uniquement par le biais de la formation initiale ou continue), selon d’autres modalités que l’examen.

Conditions d’accès à la VAE :

  • C’est un droit ouvert à tous (salarié, non salarié, demandeur d’emploi…)
  • Justifier d’une expérience professionnelle (salariée ou non, bénévole …) de 3 ans en continu ou en discontinu, en rapport avec le contenu de la certification (diplôme, titre…) envisagée.

Lexique

Lexique des Acronymes la Formation

«Pour mieux comprendre le monde de la Formation Professionnelle»

Afin d’optimiser votre recherche cliquez sur «Ctrl+f» et indiquez l’acronyme que vous recherchez, celui-ci sera automatiquement surligné et vous n’aurez plus qu’à faire défiler pour le retrouver.


A

AIF : Aide Individuel à la Formation

ANI : Accord National Interprofessionnel

ATEX : Atmosphères Explosives

ARI : Appareil Respiratoire Isolant

C

CACES : Certificat d’Aptitude à la Conduite En Sécurité

CARSAT : Caisse d’Assurance Retraite Santé et de la Santé Au Travail

CFA : Centre de Formation d’Apprentis

CIF : Congé Individuel de Formation

CNAMTS : Caisse Nationale d’Assurance Maladie des Travailleurs Salariés

CNCP : Commission Nationale de la Certification Professionnelle

COPANEF : Comité Paritaire Interprofessionnel National pour l’Emploi et la Formation

COPAREF : Comités Paritaires Interprofessionnels Régionaux pour l’Emploi et la Formation

CPF : Compte Personnel de Formation

CPNEF : Commission Paritaire Nationale Emploi Formation

CPS ID : Certificat Prévention Secours Intervenant à Domicile

CQP : Certificat de Qualification Professionnelle

CRAM : Caisse Régionale d’Assurance Maladie

D

DIF : Droit Individuel à la Formation

DIRECCTE : Direction Régionale des Entreprises, de la Concurrence, de la Consommation, du Travail et de l’Emploi

DRAF : Direction Régionale de l’Agriculture et de la Forêt

DRAAF : Direction Régionale de l’Alimentation, de l’Agriculture et de la Forêt

E

EPI : Equipement de Protection Individuelle

F

FAFTT : Fonds d’Assurance Formation du Travail Temporaire

FCO : Formation Continue Obligatoire

FIMO : Formation Initiale Minimale Obligatoire

FONGECIF : Fonds de Gestions des Congés Individuels de Formation

FPC : Formation Professionnelle Continue

FPETT : Fonds Professionnels pour l’Emploi dans le Travail Temporaire

FPSPP : Fonds de sécurisation des Parcours Professionnels

FSPI : Fonds de Sécurisation des Parcours Intérimaires

G

GIES : Groupement Inter-Entreprises de Sécurité

GTIS : Groupement Technique Inter-Sociétés

I

INRS : Institut National de Recherche et de Sécurité

M

MAC SST : Maintien et Actualisation des Compétences SST

N

NAF : Nomenclature d’Activités Françaises

O

OF : Organisme de Formation

OPACIF : Organisme Paritaire Agrée des Congés Individuels de Formation

OPCA : Organisme Paritaire Collecteur Agréé

OPQF : Office Professionnelle de Qualification des Organismes de Formation

OREF : Observatoire Régionale Emploi Formation

P

PEMP : Plateforme Elévatrice Mobile de Personnes

PPI : Plan Professionnel Individuel

PTAC : Poids Totale Autorisé en Charge

R

RNCP : Répertoire Nationale des Certifications Professionnelles

ROME : Répertoire Opérationnel des Métiers et des Emplois

S

SST : Sauveteur Secouriste du Travail

V

VAE : Validation des Acquis de l’Expérience

VAP : Validation des Acquis Professionnels

VBA : Visual Basic for Applications

Une idée à nous soumettre n’hésitez pas !

 

CPF

Au 1er Janvier 2015 le DIF (Droit Individuel à la formation) a été remplacé par le CPF (Compte Personnel de Formation).Il s’agit d’un compte, qui suit chaque individu tout au long de sa carrière professionnel.

 

Décomposition du CPF :

Pendant les 5 premières années le salarié cotisera 24 heures de formation par an.

Si ces heures ne sont pas utilisés alors il cumulera 12 heures par an.

La limite du nombre d’heures cumulées est de 150h contre 120h pour le DIF.

En cas de départ d’un salarié (Licenciement, Démission, Rupture conventionnelle), les heures cotisées ne seront pas perdues. Elles permettront justement aux salariés de financer sa ou ses formation(s) pendant son chômage.

Contrairement au DIF, où l’entreprise avait un droit de regard sur le contenu de la formation choisie par son salarié, avec le CPF, celui-ci est beaucoup plus indépendant :

  • S’il veut se former en dehors de ses heures de travail : il n’a rien à demander à son employeur et peut s’inscrire à la formation de son choix sans son autorisation
  • S’il veut se former sur ses heures de travail : il doit impérativement obtenir l’autorisation de son employeur. Pour cela l’entreprise a un mois pour répondre à ce type de demande. Si elle laisse passer ce délai, la formation est considérée comme étant acceptée.

La liste des formations éligibles au CPF sont disponible sur le site internet : www.moncompteformation.gouv.fr

Lorsque le CPF ne suffit pas à financer une formation, un salarié peut compléter lui-même la différence ou bien faire une demande à son entreprise.

Lorsque cela concerne un demandeur d’emploi alors il pourra faire une demande de financement complémentaire aux organismes tels que le Pôle Emploi, le Conseil Régional ou Départemental, etc… Si sa demande est refusée alors il pourra, à l’instar du salarié, financer lui même le complément de sa formation.

Bien entendu pour bénéficier de ce droit l’individu devra ouvrir son compte sur le site internet : www.moncompteformation.gouv.fr

Il devra y indiquer ses heures cumulées sur le DIF avant le 1er Janvier 2016 pour ne pas les perdre. Ces heures doivent être communiquées par le service Ressources Humaines du salarié (De l’entreprise d’Intérim pour un Intérimaire). Si c’est un demandeur d’emploi alors il devra simplement contacter la dernière société où il a été embauché.